• Acte VII


    Acte VII : La nouvelle Légion Aurion

    Le Bar du coin, s'appelant la Jouvence des Daevas venait d'ouvrir ses portes...Et les
    propriétaires n'avaient pas une clientèle fidèle, malgré leur gentillesse exemplaire, c'est ce
    qui causait leurs soucis d'argents.
    Mais après tout, ils n'avaient plus rien à perdre en fermant boutique...C'est justement ce
    qu'ils allaient faire, quand, 5 jeunes personnes sont apparûs devant l'entrée. On ne se faisait
    aucun doute qu'ils venaient boire un petit coup après une petite aventure de Daevas; alors ils
    sont entrés à l'intérieur; se sont assis; ont demandé une boisson pour chacun; se sont mit à
    parler entre eux et à se mettre finalement à leur aise.
    Le co-propriétaire, esperant les fidéliser se mit à 100% dans tâche et fût rapide pour servir
    les boissons. Tandis que ces jeunes hommes étaient entrain de parler, il ne put s'empêcher de
    tendre une oreille attentive à leurs histoires...
    "Noriax, Nerthis, vous avez fait quoi pendant l'entraînement ?" disait l'un des 5.
    "C'était énorme, je me suis entraîné à la vitesse mentale et physique, et maintenant, je suis
    rapide comme une panthère. Tu peux essayer si tu veux !" rétorquait Nerthis.
    "Je me suis entraîné à frapper le <<rapide comme une panthère>>. Il a bien morflé, je peux vous
    le dir-" lançait Noriax avant d'être coupé.
    "C'est pas grand chose comparé à ce que j'ai vécu, moi, le grand Ephalion, Grand Clerc !"
    coupait-t-il.
    "Je suis sûr que tu as dû soulever des seaux d'eau, soigner des Scorpin...Un boulot parfait pour
    toi Ephalion." avançait le dernier des 5.
    "Roh, tais-toi Ventis, tu n'as pas du faire grand chose." rétorquait Ephalion.
    "Bref..." déclarait-t-il.
    Le propriétaire, un peu surpris des révélations de ces 5 jeunes hommes qui, à son oreille,
    passaient pour des Daevas alors qu'il les pensait trop jeune pour en être.
    Puis il déclara d'un coup :
    "Vous êtes vraiment des Daevas ? Vous êtes si jeunes !"
    "Yep !" ont-ils lancé en même temps.
    "La Jeunesse de nos jours..." chuchotait-t-il.
    "Merci l'ami pour ces boissons, on reviendra un de ces 4'." lançait Ventis avant de s'en aller
    avec les 4 autres.
    Donc, après cette discussion fort peu intéressant relatant leur entraînement non dévoilé comme
    il s'était vraiment passé, ils se mirent à penser au moyen de recréer la vraie force d'Aurion.
    Ephalion proposait de faire les entraînements relaté dans <<le Livre Des Légions>> mais les
    autres n'étaient pas de cet avis.
    Ils voulaient sans conteste se reposer un peu après le rude entraînement qu'ils ont suivi, la
    fatigue s'est accumulée.
    Ephalion - un Clerc qui ne craignait rien malgré sa faible résistance physique - était prêt à se
    battre tel un Béhémoth de la Montagne Rocheuse, il essayait malgré de tout de motiver les
    autres, mais ce fût sans espoirs, personne ne voulait mouvoir son corps meurtri par les combats
    incessants.
    Ephalion se contraignait à l'accepter malgré sa forte excitation, il restait allongé aux abords
    des autres, il regardait le ciel qui faisait face à la magnifique cité volante de Sanctum.
    Nerthis, Noriax et Ventis regardaient passer les Daevas chargés de la protection de Sanctum qui
    devait être une tâche difficile, fatiguante et surtout honorable.
    "Sanctum est magnifique." disait Ventis.
    "Ouais." répliquait Noriax.
    "Le ciel est lui aussi magnifique...C'est en pleine harmonie avec la cité." avançait Ephalion.
    "Je suis du même avis." se faisait entendre au loin d'une voix totalement inconnue.
    Les 5 jeunes hommes se sont tous retournés en même temps pour voir d'où venait la voix et
    étaient surpris de voir que cela venait d'une personne pas plus vieille qu'eux.
    "Je m'appelle Yarkuan, je vous ai vu à Eltnen, je souhaite vous rejoindre car je suis sûr que je
    peux vous être utile." précisait-t-il sans tarder.
    "Pourquoi veux-tu nous rejoindre ? En quoi serais-tu utile pour nous ?" demandait Ventis.
    "J'ai suivi une formation d'Assassin, mon Maître était l'ancien compagnon du Gouverneur de
    Sanctum. Il m'a bien formé." répondait-t-il.
    "Intéressant, pour l'instant, on va te prendre avec nous, pour tester tes capacités, si tu nous
    mens, Ephalion se chargera de te laisser mourir sur le champ de bataille." proposait Ventis.
    "Sans pitié...ça me va, de toute façon, je ne vais pas subir ce funeste destin chers
    compagnons." répliquait-t-il.
    "Prétentieux et vif...Armes et foi compagnon." lançait Ephalion pour mettre en confiance le
    nouveau.
    "Bien, suis-nous, on veut recréer la légion de mon père afin de montrer notre force et pour ça,
    on va aller voir le Gouverneur." révélait Ventis avant de prendre la route menant au trône du
    Gouverneur.
    "Ok les amis." disait-t-il en acceptant son rôle de simple suiveur.
    Ils pénétraient dans l'enceinte de la zone du Gouverneur et ils sentaient déjà une aura
    oppressante peser autour d'eux.
    Nezarius, ne fremissant pas devant la puissance écrasante et incontestable du Gouverneur
    s'avançait et rétorquait d'un ton incisif :
    "Cela fait 3ans, nous sommes devenus des Daevas confirmés, maintenant, remettez nous le blason
    de la Légion Aurion ainsi que tout les droits."
    "Petit, tu ne devrais pas jouer au dur...Mais comme nous avons fait un marché, j'accepte."
    disait-t-il avant de remettre un formulaire signé à Ventis tout en gardant un air sérieux et un
    regard perçant qui donnait l'impression d'être entièrement analysé et oppressé rien que par la
    force de sa présence.
    Ventis acceptait de prendre le formulaire sans rien dire et se retournait vers ses amis afin de
    partir. Sans l'avouer, il tremblait intérieurement, la force du Gouverneur était facilement
    calculable rien que par son aura qui l'entoure, une aura divine...
    Ephalion et Nerthis regardaient Yarkuan avec méfiance, ils savaient qu'on ne pouvait faire
    confiance comme ça à quelqu'un sans en subir des conséquences...Alors ils ne le lâchaient pas du
    regard, comme un chasseur qui fixe sa proie en attendant le moindre faux pas, et Ephalion était
    sûr que ce moment allait arriver mais ils ne pouvaient être totalement concentré par ça tandis
    que la Légion Aurion allait revenir.
    Ventis remit le formulaire à l'intendante des Légions qui ne fût pas de chichis pour réactiver
    le Blason de la Légion Aurion ainsi que sa liste des missions périlleuses...L'intendante,
    surprise répliquait à la vue de la liste des missions :
    "Ah ! Ces missions, je vais les effacer, ce n'est pas pour des jeunes comme v-"
    "Non, n'enlevez pas, on va les faire ces missions !" disait Yarkuan en coupant la parole à
    l'Intendante.
    "C'est l'esprit d'Aurion ça !" avançait Ventis.
    "Bien, si c'est votre choix, alors je ne peux que m'y résoudre." soupirait-elle.
    Ventis lisait la première mission avec stupeur :
    <<Vaincre la Horde Balaurs et Asmodienne aux quais de Balauréa>>
    "Balauréa...Notre première mission de légion ! On y va les mecs !" criait Ventis.
    Nerthis, un peu troublé, écrivait une lettre dans son coin après avoir entendu les mots "Balaurs
    - Asmodienne - Balauréa - Quais."
    Quelque chose a dû se passer.
    Nerthis plongea la lettre dans le sac de Ventis furtivement.
    Ventis, ne sentant rien, décidait d'aller en finir avec la première mission sur la liste à
    Balauréa et donc regrouper sa troupe puis est allé voir l'expert en téléportation à Sanctum qui,
    suite à une lettre express pour Mission devait les téléporter sans broncher aux quais de
    Balauréa.




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :